Sondages électoraux : évolutions ou révolution?

19 avril 2013
Passer le partage de l'article pour arriver après Passer le partage de l'article pour arriver avant

- Colloque - Organisé par la commission des sondages le 19 avril 2013 de 9h30 à 13h30 au Palais-Royal.

 

 

Des interventions sur la jurisprudence de la commission des sondages, sur le droit comparé, sur les quotos ; une table ronde avec les instituts ; des perspectives de réformes.

Inscription préalable (nombre de places limité) : secretariat@commission-des-sondages.fr

 

Mattias Guyomar présente les enjeux du colloque "Sondages électoraux" du 19 avril 2013.

 

 

PROGRAMME

Introduction

par Marie-Ève Aubin, présidente de la commission des sondages

Interventions

Mattias Guyomar, Conseiller d'État
La jurisprudence de la commission à la suite des élections présidentielles et législatives de 2012

Romain Rambaud, Maître de conférences à l'Université de Bourgogne
Droit international et comparé des sondages électoraux

Á partir d'une analyse des normes internationales et des systèmes américain, britannique, italien, allemand et grec, la contribution présente, analyse et compare les différentes manières de répondre aux principales questions du droit des sondages et apporte ainsi un éclairage nouveau sur le droit français.

Jean Chiche, ingénieur de recherches CNRS au Cevipof
Les enquêtes d'intention de vote : la qualité de l'échantillonnage et de la collecte.
Quelle population échantillonner ? Que sait-on sur la population des inscrits ? La population des électeurs a-t-elle les mêmes caractéristiques sociodémographiques ? De l'aléatoire aux contraintes sous quotos ? Quels sont les quotas aujourd'hui ? Peut-on les aménager pour améliorer la qualité ? Des sondages à au moins deux degrés.

Table ronde

Une table ronde sur l'administration des enquêtes réunira plusieurs directeurs d'institut dont M. Dabi de l'Ifop, M. Lecerf de TNS-Sofres, M. Sliman de BVA, M. Jeanbart de OpinionWay, M. Levionnois de LH2, M. Lévy de Harris-interactiv.

Conclusion

par Jean-Pierre Sueur, Président de la commission des lois du Sénat