[Revoir] Le vieillissement, un défi social

22 avril 2022 9h30 - 16h30
Passer le partage de l'article pour arriver après Passer le partage de l'article pour arriver avant

Avec un Français sur cinq âgé de plus de 65 ans, la question du vieillissement de la population devient un enjeu démographique et social majeur. Comment adapter la société aux personnes âgées ? Comment prévenir la perte d’autonomie et répondre au défi de la dépendance de nos aînés ? Le 22 avril dernier, le Conseil d'État a consacré sa 11ème édition des entretiens en droit social à ces questions.

Revoir le colloque

Première partie (9h30 - 12h45)

Deuxième partie (14h30 - 16h30)

 

Écouter le podcast

 

Présentation

Au 1er janvier 2019, 13,4 millions de personnes résidant en France avaient 65 ans ou plus, soit 20 % de la population, une proportion en hausse de 4 points en 20 ans. Ce vieillissement croissant pose la question de l’adaptation de la société à la part grandissante des personnes du troisième âge et aux grandes problématiques qu’elle soulève.

Problématiques sociales tout d’abord, avec la nécessité de repenser la place des personnes âgées dans notre société, et d’adapter les finalités et outils des politiques sociales, comme en témoigne notamment l’urgence à renouveler le modèle de l’EHPAD. Problématiques financières également avec, aux côtés des dépenses de l’État et des départements, des dépenses de la sécurité sociale en hausse et désormais regroupées au sein d’une cinquième branche dédiée au soutien à l’autonomie.

Pour évoquer l’ensemble de ces sujets, le Conseil d’État a consacré sa 11ème édition des entretiens en droit social à la thématique du vieillissement. Trois tables-rondes ont rythmé cette journée.

Table-ronde n°1 – 10h – 11h15 : Le vieillissement, un enjeu démographique et sociétal
La première table ronde a exploré les multiples facettes du vieillissement sous un angle démographique, médical, géographique et sociologique. Sont intervenus à ce sujet :
•    Claude Jeandel, président du Conseil national professionnel de gériatrie
•    Jean Viard, sociologue au Cepivof-CNRS, spécialiste de l’aménagement du territoire, des temps sociaux (vacances, 35h) et des comportements politiques
•    Emmanuel Vigneron, professeur émérite des universités en géographie de la santé

Les débats de cette table ronde ont été modérés par Anna Kuhn Lafont, déléguée générale de Matières Grises, think tank des sujets liés au vieillissement.

Table-ronde n°2 – 11h15 – 12h45 : Les enjeux actuels des politiques sociales du vieillissement
Lors de cette table ronde, trois intervenants sont revenus sur les enjeux saillants des politiques sociales du vieillissement, en particulier l’attractivité des métiers sociaux, la pauvreté et le grand âge, ou encore, la nécessité de faire émerger l’EHPAD de demain.
•    Michel Borgetto, professeur émérite d’université, spécialiste de l’histoire et de l’analyse des politiques sociales ainsi que sur le droit de la protection sociale
•    Martine Gaboyer, vice-présidente de l’Union nationale ADMR
•    Claire Granger, directrice des ressources pour l’accompagnement aux Petits Frères des Pauvres

Denis Piveteau, président de la 5e chambre de la section du contentieux du Conseil d'État, a modéré cette table ronde.

Table ronde n° 3 - Une nouvelle branche de la sécurité sociale : la branche autonomie
La journée s'est terminée par une table ronde dédiée à la branche autonomie de la sécurité sociale. Les intervenants sont revenus sur le sens de la création de cette nouvelle branche et ses perspectives d’évolution (périmètre, financements, gouvernance locale et nationale).
•    Dominique Libault, directeur général de l’EN3S et ancien directeur de la sécurité sociale
•    Martine Vignau, vice-présidente du Conseil économique social et environnemental
•    Jérôme Voiturier, directeur général de l’UNIOPSS

Les débats ont été arbitrés par Christophe Devys, président de la section sociale du Conseil d'État.

> Accéder au programme

> Consulter le dossier du participant