Quel financement pour une économie durable ?

5 novembre 2021 9h30 - 17h00

La seizième édition des Entretiens en droit public économique du Conseil d’Etat en droit public économique se tiendra le vendredi 5 novembre 2021, de 9h30 à 17 heures, sur le thème « Quel financement pour une économie durable ? »

Les mesures prises par les États pour répondre à la pandémie Covid 19 et parer à ses conséquences économiques et sociales ont mis en lumière, une nouvelle fois, l’importance du recours à la dette.
Dès avant ces évènements, le montant de la dette publique atteignait en France un niveau préoccupant.

Le recours aujourd’hui massif à cet instrument, au niveau national comme au niveau européen, pose des questions nouvelles, notamment quant
à la soutenabilité de la dette. Et la relance elle-même, ainsi financée, est considérée par certains comme une occasion unique de réorienter l’économie dans un sens plus durable.

Qu’en est-il véritablement ? Quand on sort d’une crise d’une telle ampleur, qui a bouleversé certains secteurs économiques et remis en cause des localisations industrielles ainsi que certains choix sectoriels, faut-il
définir de nouvelles priorités afin d’orienter des financements qui ne sont pas indéfinis ? Et quelles seraient les conditions d’une relance ? Comment se situent les grands acteurs, Banque centrale européenne, États, opérateurs économiques… ?

Le colloque abordera ces questions au cours de deux table rondes, précédées par un cadrage général sur les finances publiques et la dette :

  • Table ronde N°1 : Quelles priorités pour une économie durables

  • Table ronde N°2 : Le financement des priorités de l’économie durable

> Consultez le programme détaillé du colloque

Informations pratiques :

Ce colloque est à suivre en présentiel (places limitées) et en VIDEO et en DIRECT sur cette même page sur le site internet et les réseaux sociaux du Conseil d’Etat.

Inscription obligatoire pour assister au colloque sur place : envoyer nom, prénom et fonctions à l’adresse : sre-colloques@conseil-etat.fr

En raison de la situation sanitaire, la présentation du passe sanitaire sera demandée à l’entrée du Conseil d’Etat et le port du masque sera obligatoire.